Ziad Takieddine, l’homme d’affaires franco-libanais qui a porté des accusations dans l’affaire des financements libyens dans la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a retiré mercredi ses accusations. L’ancien président demande désormais sa “démise en examen”.