Le soir du 13 novembre 2015, des commandos jihadistes ont commis des attentats à Saint-Denis et à Paris, faisant 130 morts et 350 blessés. Cinq ans après cette nuit d’effroi, nous recevons Guillaume Denoix de Saint Marc, directeur de l’Association française des victimes du terrorisme, pour qui ce jour de commémorations est “un moment empreint d’émotion”.