Nous avons largement entendu l’idée que la Covid-19, acronyme de corona virus disease, pouvait être particulièrement dangereuse en cas d’excès de poids et que les obèses figuraient largement dans les lits de réanimation lors de la fameuse première vague des mois de mars et avril…