Le New York Times, dans un article publié dimanche, révèle qu’ Emmanuel Macron a peu apprécié la couverture du quotidien américain, et de plusieurs médias anglo-saxons, des récents attentats perpétrés en France. Le président les accuse notamment de “légitimer” la violence en raison de leur incompréhension du contexte français.