Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur se sont entretenus, lundi, avec les responsables des différents cultes en France. Le gouvernement s’est dit prêt à envisager un assouplissement des restrictions visant les cérémonies religieuses avec public à partir du 1er décembre, à condition d’adopter des règles qui permettront la reprise de l’exercice des cultes, et que les conditions sanitaires soient favorables.