Une équipe de scientifiques a étudié ce qu’il se passait chez le singe lors d’une infection à SARS-CoV-2 et par quels moyens ce dernier parvenait à nous faire tomber malade.