Les députés français se penchent, mardi, sur la proposition de loi “sécurité globale”, notamment destinée à donner plus de prérogatives aux polices municipales et à structurer la sécurité privée. Dénoncé par les défenseurs des libertés, l’article 24, qui encadre la diffusion des images de policiers, sera lui aussi débattu.