Alors que le premier cas officiel recensé en Italie date du 20 février 2020, des patients avec des anticorps contre le coronavirus ont été identifiés dans le pays dès septembre 2019. Comment un virus, qui s’est avéré par la suite aussi meurtrier, a-t-il pu passer inaperçu pendant des mois ?