Lors d’un congrès de médecine tropicale, les scientifiques du CDC ont partagé leurs résultats sur la transmission interhumaine d’un virus énigmatique, le virus Chapare. Dans un hôpital bolivien, il a tué trois personnes qui ont souffert de symptômes proches d’Ebola.