Sur le papier, le vaccin de Pfizer et BioNTech présente un gros désavantage par rapport à ses concurrents : il doit être stocké à très basse température, ce qui exige des infrastructures de stockage et une logistique importante. Pourtant, d’autres vaccins reposant exactement sur la même…