Avec la crise économique liée au Covid-19, les Restos du cœur s’attendent à une hausse de fréquentation cette année. Le nombre de demandes d’aide a déjà augmenté de 45 % en Seine-Saint-Denis et de 30 % à Paris. L’association alerte sur la situation des jeunes, de plus en plus nombreux à frapper à leurs portes.