Pour casser les chaînes de contamination du Covid-19, Emmanuel Macron a annoncé mardi sa volonté d’isoler les personnes positives de manière “contraignante”. Jean Castex lui a emboîté le pas jeudi, promettant sous peu un projet de loi du gouvernement. Mais déjà la mesure coercitive soulève interrogations et scepticisme jusque dans les rangs de la majorité présidentielle.