Un Emmanuel Macron visiblement ému a présidé, jeudi, une cérémonie d’hommage national à la mémoire de Daniel Cordier, compagnon de la Libération, décédé la semaine dernière à l’âge de 100 ans, en qui le chef de l’État a salué “un Français libre”.