Santé publique France a pointé “une augmentation significative des troubles dépressifs” chez les Français, particulièrement chez les 18-24 ans. Une dégradation de la santé mentale que constatent les infirmières scolaires chez les adolescents et les étudiants, mais aussi chez les enfants.