La vidéo du producteur de musique roué de coups par trois policiers à Paris relance une nouvelle fois le débat sur les dérives policières en France. Alors que les syndicats dénoncent des actions isolées qui doivent être punies, d’autres, comme le chercheur Jacques de Maillard, pointent du doigt un phénomène structurel au sein de l’institution.