Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, a annoncé dimanche la mise en examen des quatre policiers accusés d’avoir violemment frappé le producteur de musique Michel Zecler. Trois d’entre eux vont être placés en détention provisoire. La suite des investigations va être confiée à un juge d’instruction.