Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a reconnu lundi, devant la commission des lois de l’Assemblée nationale, qu’il existait “peut-être” des “problèmes structurels” au sein de la police. Ses propos interviennent en pleine fronde contre l’article 24, qui prévoit de pénaliser la diffusion malveillante de l’image des forces de l’ordre et alors que plusieurs affaires de violences policières ont indigné le pays.