Une première campagne de vaccination contre le coronavirus sera conduite en France probablement fin décembre-début janvier sur les publics “les plus sensibles”, avant une deuxième campagne “plus large et grand public”, qui s’ouvrira vraisemblablement au printemps, a annoncé mardi Emmanuel Macron.