Dans une récente expérience, des chercheurs démontrent que vapoter du cannabis qui contient beaucoup plus de cannabidiol que de Δ9-Tetrahydrocannabinol n’altère pas plus les performances de conduite qu’inhaler du faux cannabis.