Une femme américaine a donné naissance à un bébé dont l’embryon a été congelé en 1992. Un nouveau record qui soulève la question de la durée limite de conservation.