Des chercheurs américains ont retracé la formation moléculaire des os et d’autres tissus durs, comme l’émail des dents. Leur étude, publiée dans Science Advances, « fournit de nouvelles preuves de la façon dont les minéraux s’organisent et se transforment en matériaux osseux »,