Le Parquet national antiterroriste a requis mardi des peines allant de cinq ans d’emprisonnement à la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre des 14 accusés jugés depuis le 2 septembre pour leur soutien présumé aux auteurs des attentats de janvier 2015. Il a notamment réclamé trente ans de réclusion criminelle à l’encontre de la compagne en fuite d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene.