Brice Hortefeux a été mis en examen mardi pour “financement illégal de campagne électorale” et “association de malfaiteurs” dans l’enquête sur un possible financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Selon l’avocat de l’ancien ministre, ces accusations sont “sans aucun fondement”.