Le gouvernement souhaite renommer des rues ou ériger des statues en l’honneur de figures de la diversité. Il a chargé un comité scientifique d’établir une liste de personnalités issues de l’immigration et des quartiers populaires. Une initiative saluée en banlieue, mais jugée insuffisante.