Parmi les mesures du projet de loi “confortant les principes républicains” présenté mercredi, le gouvernement souhaite renforcer la protection des agents de la fonction publique. Une mesure symbolique décidée à la suite de l’assassinat du professeur Samuel Paty mais dont l’efficacité fait débat.