La goélette Tara a mis les voiles samedi depuis la France, cap vers l’hémisphère Sud, pour une nouvelle mission scientifique qui doit sonder les mystères des micro-organismes marins, et comprendre le rôle clé qu’ils jouent sur l’écosystème océanique.