Michèle Rubirola a annoncé mardi sa démission au poste de maire de Marseille, en estimant que son premier adjoint, Benoît Payan, était le mieux placé pour répondre à la situation d’urgence à laquelle est confrontée la ville.