Manifestations et menaces de démissions… Depuis deux semaines, les actions des forces de l’ordre se multiplient à travers le pays à la suite des propos d’Emmanuel Macron qui a reconnu l’existence de violences policières. Un bras de fer qui se produit alors que doivent débuter, fin janvier, des concertations pour améliorer les conditions de travail des policiers.