Le Conseil d’État a suspendu, mardi, l’usage de drones par la préfecture de police de Paris lors des manifestations, jugeant qu’il portait atteinte aux libertés individuelles.