Les patients opérés le jour de l’anniversaire du chirurgien ont 23 % de risques en plus de décéder des suites de leur opération. De nombreux facteurs extérieurs peuvent ainsi influer sur la qualité des décisions et mener à des erreurs médicales.