Des responsables politiques de tous bords ont critiqué, mercredi, la lenteur de la campagne de vaccination en France. Une stratégie toutefois assumée par le gouvernement, qui veut prendre le temps de la “pédagogie” dans un pays où la défiance envers les vaccins est forte.