Près de 2 500 personnes s’étaient donné rendez-vous au sud de Rennes pour fêter le Nouvel An, lors d’une fête sauvage que n’ont pu empêcher les autorités. Plus de 1 600 verbalisations ont été effectuées, et le matériel a été saisi lorsque la fête a pris fin samedi matin.