Près de cinq ans après le double attentat à Bruxelles, le jihadiste Salah Abdelslam, actuellement détenu en France, et neuf autres inculpés ont été renvoyés, mardi,  devant une cour d’assises, a déclaré une source judiciaire. Le procès ne devrait pas se tenir avant 18 mois.