Le cœur artificiel Carmat de l’entreprise du même nom vient d’obtenir la certification européenne pour être commercialisé et il est pris en charge forfaitairement par la Sécurité sociale.