Le président français a ouvert, lundi à Paris, un “One Planet Summit” consacré à la biodiversité, avec pour objectif de relancer une diplomatie verte mise à l’arrêt par le Covid-19, pandémie qui illustre précisément les dangers des dérèglements environnementaux.