L’enquête continue près de 3 mois après l’assassinat du professeur d’histoire-géographie, en banlieue parisienne. Sept personnes ont été interpellées, mardi, par les enquêteurs. Elles sont soupçonnées d’avoir eu des liens avec l’assaillant sur les réseaux sociaux.