Les débats en commission ont débuté lundi à l’Assemblée nationale sur le projet de loi sur le séparatisme. Plus de 1 700 amendements ont été déposés sur ce projet de loi touchant à des sujets ultrasensibles en France.