Le SARS-CoV-2 infecte nos cellules après avoir interagi avec plusieurs protéines présentes à leur surface. Or d’une personne à l’autre, ces protéines peuvent présenter des variations structurales d’origine génétique. Une équipe de chercheurs a souhaité évaluer si ces polymorphismes engendraient des modifications de la susceptibilité à l’infection par le coronavirus responsable de la Covid-19.

QuiTuSais
lun 18 jan 2021 – 10:45