Une nouvelle étude sur la démocratisation des grandes écoles, menée sur une décennie à partir de données administratives inédites et quasi-exhaustives, a été publiée, mardi, par l’Institut des politiques publiques. Elle révèle un manque encore constant de diversité, notamment sur le plan social et géographique.