L’ancien Premier ministre Édouard Balladur, 91 ans, comparaît, mardi, devant la Cour de justice de la République dans le cadre du volet financier de l’affaire Karachi. Un épisode qui aura terni l’image et le nom du candidat malheureux à la présidentielle de 1995.