Dans toute la France, des étudiants ont manifesté mercredi pour dénoncer leurs conditions de vie durant la crise sanitaire et réclamer un retour dans leurs universités. En déplacement à Saclay jeudi, Emmanuel Macron a présenté de nouvelles mesures, tout en prévenant qu’il n’y aurait pas de “retour à la normale au deuxième semestre”.