Comment expliquer que, depuis le début de l’épidémie, la Bretagne enregistre quatre fois moins de décès dus au coronavirus alors que la densité de population y est légèrement supérieure à la moyenne nationale ? Ni le légendaire crachin ni le climat océanique, et encore moins le…