Dans une expérience prépubliée, des chercheurs ont étudié combien de temps le SARS-CoV-2 reste détectable dans l’habitacle d’une voiture après le passage d’une personne infectée.