Lorsque la France a entamé son premier confinement lié au Covid-19 en mars dernier, nombreux sont ceux qui prédisaient une explosion prochaine des naissances. Mais de récentes statistiques révèlent que le baby-boom attendu n’est pas venu, neuf mois plus tard. Les chiffres révèlent au contraire une chute des naissances. Explications.