La France va adapter sa législation pour mieux protéger les victimes d’inceste et de violences sexuelles, a annoncé samedi le président Emmanuel Macron sur Twitter. Le chef de l’État a notamment annoncé deux rendez-vous de dépistage et de prévention contre les violences sexuelles faites aux enfants à l’école et au collège, et une mission pour recueillir les témoignages.