Dans un entretien avec les lecteurs du journal Le Parisien paru dimanche, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a laissé entendre qu’un confinement pourrait être mis en place si les effets du couvre-feu, qui devraient être connus la semaine prochaine, ne sont pas suffisants.