Le ministre de l’Intérieur s’est dit, mardi, “scandalisé” par les opérations anti-migrants du mouvement d’extrême droite Génération identitaire dans les Alpes et les Pyrénées. Gérald Darmanin a annoncé avoir demandé à ses services de réunir les éléments permettant de dissoudre le groupuscule identitaire.