Chez l’humain, la nuit est propice à l’élimination des toxines accumulées dans le cerveau. Une fonction dont l’origine remonte, peut-être, à des centaines de millions d’années. À une époque où vivait l’ancêtre commun de l’humain et… de la mouche. Chez celle-ci, des chercheurs viennent…