En temps normal, la consommation excessive d’alcool est un fléau. En temps de Covid-19, cela ne change pas. C’est même pire. Détails dans cet article.