En France, la trêve hivernale des expulsions locatives est repoussée au 1er juin au lieu du 1er avril pour éviter que la crise sanitaire ne débouche sur une crise sociale. Une trêve sur les coupures d’énergie en raison de factures de chauffage impayées a également été décidée par le gouvernement.